Centre Communal d’Action Sociale

Trouvez ici toutes les informations concernant le Centre d'Action Sociale
Contact
04 42 69 86 43 - actionsociale@greasque.fr

Fonctionnement

Le rôle du C.C.A.S est d’animer l’action sociale de la commune, une action générale de prévention et de développement social en liaison avec les institutions publiques et privées, il peut intervenir sous forme de prestations. Il procède à une analyse des besoins sociaux de l’ensemble de la population et notamment ceux des familles, des jeunes, des personnes handicapées, et des personnes âgées en difficulté.

Le C.C.A.S se mobilise dans les principaux champs suivants, par ordre décroissant d’implication : lutte contre l’exclusion, services d’aide à domicile, prévention et animation pour les personnes âgées, soutien au logement, petite enfance, soutien aux personnes en situation d’handicap.

Le C.C.A.S. est un établissement public communal géré par un conseil d’administration. Le Maire en est le président, l’adjoint aux affaires sociales le vice-président. Ce conseil est constitué de 5 membres élus au sein du Conseil Municipal et de 6 autres personnes nommées par le Maire, représentantes du monde associatif ou caritatif.

Le  Conseil d’Administration qui est présidé de droit par le maire Michel Ruiz ou en son absence par la vice-présidente, Claudie BOUTON, est composé de membres élus par le Conseil Municipal en son sein (4 élus de la majorité)

Mr AMBROSIANO, Mr CARLETTI , Mr FERNANDEZ, Mme LEA et  1 élue de l’opposition Mme GAILLARD et des membres issus de la société civile nommés par le maire pour la durée des mandants :

 Mme LAMAZOU représentante du Secours Catholique

Mme MEYNARD représentant de l’AGAFPA,

Mme PARDUCCI représentante de l’Energie solidaire 13,

Mme RATTO représentante de l’association ETINCELLE 2000,

Mme SAUNIER représentante de l’UDAF,

Mr VERGA  représentant du secours populaire.

 Le C.C.A.S. a un budget autonome qui est subventionné par la commune, abondé par des versements de la CAF et le paiement par les familles des frais de crèches.

 Le C.C.A.S. est un service municipal qui a pour fonction de monter les dossiers d’aide légale et facultative et les transmet aux autorités décisionnelles compétentes telles que le Conseil Départemental, la préfecture, ou les organismes de sécurité sociales.

Les Permanences :

Le service du C.C.A.S. se situe à coté de la Marie Annexe,

1 boulevard Marius Ollive 13850 GREASQUE

Permanence de l’Adjointe déléguée à l’action sociale, au C.C.A.S., au 3ème âge et à la petite Enfance,

 Les  mercredis sur R.D.V. de 9H à 12H

Permanences du secrétariat du Centre Communal d’Action Sociale.

Les Mardis et Mercredis sur R.D.V.

De 9H à 12H et de 15H30 à 17H00

Tel : 04.42.69.86.43

Mail : actionsociale@greasque.fr

Le CCAS vous accompagne dans vos démarches sur rendez-vous

L’Aide Sociale

L’aide sociale aux personnes âgées vient en aide aux personnes ne disposant pas de ressources suffisantes pour assurer le règlement des frais d’hébergement ou pour l’intervention d’une aide à domicile. Cette aide est versée par le conseil départemental. Elle peut permettre de financer les interventions d’une aide à domicile ou la prise en charge de l’hébergement en EHPAD. Elle est attribuée sous condition de ressources. Le conseil départemental paie la différence entre le montant de la facture et la contribution de la personne, voire de ses obligés alimentaires. Une enquête est pour cela menée par la commission départementale de l’aide sociale.

Remarque : L’accès aux prestations d’aide sociale  n’intervient qu’en dernier recours, lorsque la personne ne peut bénéficier d’aucune autre aide.

(Cette aide est récupérable lors du décès sur la succession).

 Un dossier est a constitué avec le CCAS de la commune de résidence de l’ainé concerné. Ce dossier sera constitué de pièces justificatives sur la situation financière de l’ainé.

 Pour connaitre l’état d’avancement de votre dossier  au Conseil Départemental

GENESTA Sophie au 04.13.31.27.64 pour les personnes âgées.

MANENTI Marie-France au 04.13.31.27.95 pour les personnes en situation d’Handicap.

L’Allocation Personnalisée à l’Autonomie (APA)

 Cette allocation est destinée aux personnes qui ont besoin d’une aide pour accomplir les actes essentiels de la vie ou dont l’état nécessite une surveillance régulière.

L’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) est destinée aux personnes âgées de 60 ans et plus en perte d’autonomie, elle est versée par le conseil départemental.

La perte d’autonomie est appréciée sur la base de la grille Nationale AGGIR (de 1 à 6), évaluée par le médecin coordonnateur, en EHPAD, ou par un médecin du conseil départemental à domicile. Les personnes âgées classées entre les GIR 1 et GIR 4 peuvent bénéficier de l’APA.

A domicile, cette aide est versée au demandeur, lui permettant notamment de financer des prestations d’aide à domicile, du matériel, du portage de repas, des travaux pour l’aménagement du logement, un accueil temporaire (à la journée ou avec hébergement) ou des dépenses de transport.

En institution, un forfait global relatif à la dépendance est versé directement à l’établissement pour les bénéficiaires de l’APA. Ce forfait dépendance vient se substituer au versement de l’APA qui était auparavant versée directement au demandeur.

L’établissement d’accueil, facture néanmoins le ticket modérateur égal au tarif du GIR 5 et 6 de l’établissement (éventuellement majoré en fonction de vos ressources).

Un dossier est a constitué avec le CCAS de la commune de résidence de l’ainé concerné. Ce dossier sera constitué d’un certificat médical de votre médecin traitant et des pièces justificatives.

La Maison Départementale des Personnes en situation d’Handicap (MDPH)

La MDPH est une structure partenariale, un groupement d’intérêt public, qui associe l’État, le Département, les organismes locaux d’assurance maladie et d’allocations familiales et les associations représentatives des personnes handicapées. Elle est placée sous la tutelle du Conseil Départemental.

La MDPH, pour qui et quoi ?

  • La carte de station debout pénible : vous donnant droit de priorité dans les files d’attente et places assises dans les espaces publics.
  • La carte de stationnement européen : vous permet l’usage des stationnements réservés.
  • L’allocation Adulte ou Enfant en situation d’Handicap: si votre taux de handicap est égal ou supérieur à 80%, cela peut vous donner droit  à une indemnisation.
  • La “Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé”, vous permet de bénéficier d’un reclassement professionnel totalement pris en charge par la MDPH.
  • Les formulaires : http://www.mdph13.fr/Pages/Formulaires.aspx
  • Formulaire MDPH 2- Certificat médical
  • Les contacts : Numéro vert : 0.800.814.844

Ou par mail : accueil.information.mdph@mdph13.fr

Vous pouvez déposer votre dossier complet à la permanence de la MDPH, sur Marseille ou Aubagne

MARSEILLE 4 Quai d’AREN 13004 Marseille

Du lundi au vendredi de 9h00 à 16h00

 MAISON DÉPARTEMENTALE DE LA SOLIDARITÉ – AUBAGNE

10 av. Antide Boyer 13400 AUBAGNE

Le vendredi en matinée sur R.D.V. 04 13 31 06 00

Un dossier est a constitué sur R.D.V. avec le CCAS de la commune de résidence de la personne concernée. Ce dossier sera constitué d’un certificat médical de votre médecin traitant et des pièces justificatives

Une association partenaire peut aussi vous aider.

 Association étincelle 2000 

Le Parc du Vallat Bâtiment 9A,

Route Blanche, Quartier du Font du Roy.

13120 GARDANNE

Permanences :

Les mardis, jeudis et vendredis sur RDV de 9h30 à 17h00

Mme  Karine ROGER

Secrétariat pour prise de RDV : 04.42.58.26.88

La téléassistance

 Pour lutter contre l’isolement dont sont parfois victimes les personnes âgées et les personnes en situation d’handicap et dont les conséquences peuvent être graves, le Conseil Départemental a mis en place Quiétude 13, en partenariat avec les communes du département.

Quiétude 13 est un central de téléphonie qui assure la réception des appels 24h/24 et 7J/ 7, à l’aide d’un appareil très simple raccordé sur l’installation téléphonique sans travaux particuliers.

La Numérotation automatique du central de réception se fait par une simple pression sur un bouton bracelet ou pendentif, au choix. Un dialogue immédiat se met en place par interphonie avec l’opérateur, sans décrocher le téléphone même à distance de l’appareil, qui, en cas de nécessité, prévient la famille ou les secours selon l’urgence de la situation.

Pour un tarif de location mensuelles avantageux, sans obligation de durée, ni supplément de prix pour les dépannages, pour vivre son quotidien en toute sérénité. Une facture vous sera envoyée tous les trimestres, à terme échu, par la trésorerie de Roquevaire.

En cas de placement en maison de retraite, changement de commune ou décès, une résiliation doit être faite auprès du CCAS dans les plus brefs délais.

inscription :

  • Un formulaire est à remplir avec le CCAS de la commune de résidence de la personne concernée
  • Ou vous pouvez télécharger le formulaire sur le site Internet de ville de GREASQUE à nous retourner :

https://www.ville-greasque.fr/IMG/pdf/aines_-_fiche_demande_teleassistance.pdf

La domiciliation au CCAS

 Pour les personnes sans domicile stable, la domiciliation est avant tout la possibilité de recevoir du courrier, donc de garder des relations avec des proches et un ancrage dans la vie sociale.

Au-delà du courrier, qui est la première accroche ou parfois le prétexte, elle offre également un lieu de contacts et, pour les intervenants sociaux, l’occasion de créer ou de maintenir un lien avec des personnes souvent isolées.

La domiciliation est ensuite une étape essentielle vers un processus d’insertion ou de réinsertion : elle permet d’accéder à des droits et prestations fondamentaux tels que les minima sociaux, la couverture maladie, l’inscription sur les listes électorales ou le logement social.

Pour prétendre à une élection de domicile auprès d’un CCAS, il faut avoir un lien avec la commune. Toute personne est considérée avoir ce lien :

  • si son lieu de séjour est le territoire de la commune à la date de demande de domiciliation,
  • si elle exerce une activité professionnelle sur la commune,
  • si elle bénéficie d’une action d’insertion ou d’un suivi social, médico-social ou professionnel ou qu’elle a entrepris des démarches à cet effet sur la commune,
  • si elle a des liens familiaux avec une personne vivant dans la commune,
  • si elle exerce l’autorité parentale sur un enfant mineur qui y est scolarisé.

Iscription : La demande de domiciliation doit être faite à partir d’un CERFA N°15548*02 à remplir auprès de votre CCAS, Une attestation d’élection de domicile vous sera transmis CERFA N°15547*02.

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

Le revenu de solidarité active (RSA) assure aux personnes sans ressources un niveau minimum de revenu variable selon la composition du foyer. Le RSA est ouvert, sous certaines conditions, aux personnes d’au moins 25 ans et aux jeunes actifs de 18 à 24 ans s’ils sont parents isolés ou justifient d’une certaine durée d’activité professionnelle. Ce dossier ne détaille pas les règles spécifiques prévues pour Mayotte.

Demandeur de 25 ans ou plus

Vous pouvez demander le RSA si vous êtes âgé d’au moins 25 ans et que vous résidez en France de manière stable et effective.

Il n’y a pas d’âge plafond pour bénéficier du RSA. Toutefois, dès l’âge minimum légal de départ à la retraite, d’autres prestations peuvent vous être attribuées. Il convient de saisir la Caf et leur fournir les justificatifs de vos ressources des 3 derniers mois.

Vous ne pouvez pas bénéficier du RSA si vous êtes en congé parental (total ou partiel), en congé sabbatique, en congé sans solde ou en disponibilité.

Parent isolé , Vous devez remplir les conditions suivantes :

  • Remplir certaines conditions de ressources
  • Résider en France de manière stable et effective
  • Être parent isolé, c’est-à-dire célibataire, divorcé(e), séparé(e), veuf(ve) ayant des enfants à charge ou femme enceinte ne vivant pas en couple de manière déclarée et permanente et ne partageant pas ses ressources.

Pour les jeunes parents ou mois de 25 ans

Consulter l’encadré de La mission locale de Gardanne

Les Aides Facultatives au CCAS

 L’aide alimentaire sous forme de bon d’achat,

  • L’aide à la restauration scolaire,
  • L’aide de soutien aux personnes en situation d’handicap,
  • L’aide aux frais de séjours scolaires et périscolaires, ou organisés par le centre de loisirs ou le centre d’animation jeunesse,
  • L’aide au permis.

Prendre contact avec le CCAS. 

Conditions d’admission à l’aide sociale facultative

Conditions liées à l’état Civil

Les aides étant accordées à titre personnel, chaque demandeur devra décliner son identité et le cas échéant celles des membres de sa famille, sa situation familiale et en fournir les justificatifs.

  • Conditions de résidence et de nationalité

Seules sont examinées les démarches émanant de personne domiciliées depuis plus de 1 an sur Gréasque et non hébergées sauf ascendant descendant collatéraux et leurs descendant.

  • Condition liées à l’âge

Considérant que les aides sociales facultatives sont un dispositif subsidiaire, il convient d’envisager que le demandeur de l’aide doit être majeur.

  • Condition de ressources

L’attribution des aides sociales facultatives est soumise à des conditions de ressources.

Justificatifs des ressources et des dépenses

les ressources du ménage

  • Salaires
  • Pensions alimentaires
  • Retraites
  • Prestations familiales
  • Bourses
  • Aides au logement

Les dépenses mensualisées suivantes uniquement :

  • Les dépenses liées au logement (loyer, électricité, gaz et eau)
  • Les assurances obligatoires
  • La complémentaire santé
  • Les factures téléphonie / internet à hauteur de 40€ maximum
  • Les pensions alimentaires versées
  • Les impôts (IR, TH et TF)
  • Les frais de gardes
  • La restauration scolaire

Modalité d’attributions

Le Président ou le Vice-Président évalue la situation, décide de l’opportunité de l’aide et son montant. Suivant l’aide demandée l’évaluation se fera en commission de l’action sociale.

Permanences des aides sociales et planning des occupations

PERMANENCES AIDES SOCIALES

Planning des occupations des permanences

 

 

0 Partages